«»
 -
Rambler's Top100
@Mail.ru

Ladoption commence par lamitié.

20.01.2007

:

La particularit du monde intrieur de l'orphelinat est telle que des enfants vivent toujours de l'espoir que leur vie change, que l'existance monotone cesse. Des milles des orphelins habitent des tablissements d'tat, en attendant notre participation mais le plus ils attendent qu'une famille les adopte. C'est bien qu'aparaissent des familles qui veulent aider ces enfants blesss de l'inattention, trouver ceux qui les aimera et qui sera leur ami.

Ils gardent en soi un besoin gntique du clin et du soin dont ils veulent de leur ct partager avec ceux qui va au-devant d'eux. Ce surplus intrieur sans sortie les accompagne jusqu' la dernire jour de sjour l'orphelinat, cette attente d'un miracle jette une lueur d'esperance - et si elle n'tait pas vaine ? Il y a assez de formes d'arrangement de la situation des orphelins pour que chacun trouve une famille ou une personne importante dans leur vie infantine.

Il est bien quand chez des enfants viennent des volontaires qui organisent avec eux des formes differentes du travail, de l'art, mais un enfant reste dans des conditions du fisc , le volontaire s'en va. L'enfant attend. Mais comme il est bon quand des enfants trouvent ceux qui les prennent pour toujours, vraiment, et le monde de leur rves devienne rel avec un soin familier. Pas rarement on invite des enfants l'tranger, pour la connassance, des camps d't. C'est bien car un enfant redevient lui-mme aprs une longue lthargie du fisc et commence tre un vrai enfant.

Ils ouvrent de nouveaux horisons de la perception de la vie, c'est pas obligatoire qu'on adopte ces enfants tout de mme, mais il y a un but, il est important de montrer un enfant qu'il peut vivre et regarder sur le monde autrement. Le plus souvent on adopte des bbs, les ados en ont des problmes, on ne les choisit pas souvent. Par contre , des familles invitantes des enfants les donnent une possibilit de s'adapter des circonstances nouvelles pour comprendre qu'il y a une possibilit d'tre aperus et accepts. Des relations pareilles donnent un effet plus grand que tous les mots concernants la vie. Je vois des enfants revenant de ces voyages : bien sr, il ya de la tristesse aprs la sparation, mais il y a de la lueur dans les yeux - on les regardait autrement, ils taient autres, cela dsigne qu'on peut vivre autrement, rflchir et crer. Ils ont une motivation pour garder des contacts avec des amis, ils crivent des lettres, ils dessinent, modle qch - il y a de la motivation. Et c'est trs bien.

Beaucoup d'eux gardent les contacts quand ils deviennent adultes et vivent de leur vie indpendante. Des gens qui leur sont devenus amis ne les quittent pas, s'intressent eux, les aident au msure. Comment notres garons et filles en ont besoin ! Il est ncessaire de profiter de chaque possibilit d'un rapprochement pareil pour qu'il y ait encore plus de contacts. Il faut que chaque enfant de l'orphelinat ait un ami adulte qui serait son conseilleur et une personne importante pour lui. Nous avons dj une exprience pareille. On crit nos enfants de la Chine, des tats-Unis, de Grande Bretagne, de l'Irlande. Des mes infantines s'clairent aprs la reception des lettres de soutien des amis russes ou trangers ou aprs l'invitation une famille pour un temps. C'est trs important, des visages souriants des orphelins, le monde devient plus bon et plus clair donc leurs coeurs ne passeront jamais ct du mal, car le grain du bien commence pousser dans leur mes pas infantins.

Il faut en parler et en crire, chercher de nouveaux amis pour ces enfants, car ils ne peuvent pas le faire eux-mmes. Quelcun a dit - le monde appartient des enfants. Que cela soit ainsi.

Sacha Gesalov, l'lve sortant de l'orphelinat.

:





.